Pierrick, 21 ans

De La Réunion à la Junior-Entreprise de NEOMA Business School, Altéo Conseil

#altéo #neoma #président #témoignage

Quel a été ton parcours avant d’intégrer la J.E. ?

Je m’appelle Pierrick Lallemand, j’ai 21 ans et je suis originaire de l’Ile de la Réunion. Je suis arrivé en métropole pour la première fois à 17 ans pour 2 ans de classe préparatoire ECS au lycée Chaptal à Paris. Puis, j’ai intégré NEOMA Business School, Campus de Rouen en 2016. Après un an comme Chef de projet Junior et Chargé du Développement Commercial, je suis devenu Président d’Altéo Conseil.

Comment es-tu arrivé dans ta J.E. ?

Un peu par hasard, je l’avoue ! Au début, je n’envisageais pas d’intégrer une Junior-Entreprise. J’ai postulé pour accompagner une amie aux tests écrits. Néanmoins, je me suis renseigné et me suis rendu compte de l’opportunité qui se présentait à moi. Intégrer une J.E., c’est vraiment se donner les moyens d’accomplir de grandes choses à notre échelle.

Qu’est-ce que tu retiens de ton expérience ?

Pour moi, être en Junior-Entreprise, c’est un challenge. Un challenge de tous les jours car nous sommes jeunes, c’est un fait, mais nous avons de réelles responsabilités. Il faut montrer aux clients que nous sommes capables de fournir un travail de qualité et que nous sommes professionnels, il faut être à même de travailler et manager ses amis, il faut faire preuve d’énormément de sérieux tout en gardant à l’esprit que nous sommes aussi des étudiants avec nos envies et aspirations pour le futur. Au bout du compte, c’est aussi ce qui fait notre force : se baser sur l’innovation, la qualité et notre jeunesse !

Qu’est-ce que ça t’a apporté ?

Cette expérience m’a énormément apporté, à la fois d’un point de vue professionnel et d’un point de vue humain. En J.E., j’ai d’abord acquis de nombreuses compétences comportementales, en management, en gestion de projet… mais aussi des compétences techniques : étude de marché, business plan, webmarketing… le champ des possibles est grand ouvert quand on veut développer sa structure ! Mais j’ai aussi beaucoup appris d’un point de vue humain : travailler avec ses amis et les manager n’est pas tous les jours chose facile, il faut savoir faire preuve de beaucoup de patience et de tact. Il faut aussi apprendre à adapter son discours et son comportement en fonction de la personne avec qui l’on discute (que ce soit en interne ou avec des clients, ou encore des partenaires), savoir se poser en tant que leader d’une équipe… en tant que manager, au bout du compte. Être Junior-Entrepreneur m’a aussi permis de développer mon réseau professionnel : grâce au réseau des J.E., aux rendez-vous client, aux rendez-vous partenaires… mais aussi aux différents événements organisés. C’est l’occasion de mettre un pied dans sa future vie professionnelle, de commencer à réfléchir à son parcours et à ses objectifs… C’est vraiment très enrichissant.

Quel est ton meilleur souvenir ?

Mon meilleur souvenir en tant que Junior-Entrepreneur, c’est le Congrès National d’Été 2017 organisé par la Confédération Nationale des Junior-Entreprises. Les Congrès sont l’occasion pour nous de rencontrer nos homologues d’autres écoles, d’échanger avec eux et de sentir que l’on fait partie d’un Mouvement. C’est aussi l’occasion de rencontrer les partenaires de la CNJE. Ce sont des moments vraiment incroyables. Et je ne parle pas de tous les bons moments vécus avec l’équipe d’Altéo Conseil !

Quels projets as-tu réalisé lors de tes différents mandats ?

J’ai réalisé de nombreuses études, notamment des études de marchés, mais j’ai aussi eu l’occasion de travailler en interne pour améliorer la J.E. et faire en sorte qu’elle puisse avoir de nouveaux leviers pour viser toujours plus haut. J’ai notamment mis en place deux partenariats majeurs, avec EY et Amaris, qui nous accompagnent à tous les niveaux et que je remercie.  

As-tu un conseil à donner aux étudiants qui aimeraient rejoindre une J.E. ?

Si j’ai un conseil à donner à ceux qui souhaiteraient rejoindre une J.E. : n’ayez pas peur. Ne vous fixez pas de limite, rejoignez une J.E. et faites de grandes choses ! Nous sommes jeunes, c’est le moment, fixons nous des challenges ambitieux et allons jusqu’au bout de ceux-ci. Être en J.E. ne signifie en rien s’enfermer dans un cadre et ne plus pouvoir en bouger ou se couper de sa vie étudiante, au contraire, c’est un moyen de la vivre encore plus intensément !

Comment valorises-tu aujourd’hui ton expérience en J.E. ?

Ce qui me permet de valoriser mon expérience en J.E. aujourd’hui, c’est avant tout mon réseau et les compétences acquises. Pour moi, l’échange est au cœur de notre Mouvement et j’aime aider d’autres Junior-Entrepreneurs parce que je sais qu’ils n’hésiteront pas à m’aider moi-même. De plus, en étant en Junior-Entreprise, on peut prouver aux clients avec qui on travaille, que nous avons des compétences et que nous savons les utiliser pour fournir un travail de qualité. J’ai fait une classe préparatoire : ainsi, je n’avais pas vraiment « d’expérience professionnelle » en arrivant en Ecole et être en Junior-Entreprise m’a permis de faire un immense pas en avant et de directement prendre de vraies responsabilités.

Dans quels domaines souhaites-tu travailler ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, tous les Junior-Entrepreneurs ne se tournent pas forcément vers une carrière dans le monde du conseil. Pour ma part, je n’exclue pas cette possibilité. Néanmoins, le domaine vers lequel je souhaite avant tout me tourner est celui des Relations Publiques et Relations Presse. J’ai découvert mon goût pour ce domaine en J.E. et j’ai aussi pu découvrir d’autres domaines qui m’intéressent beaucoup, comme le webmarketing et le Business Development, par exemple.

CONTENU ASSOCIÉ