Laura, 22 ans

Mener de front son expérience J.E. et des études à Sciences Po Aix

#commercial #developpement #experts #sciences po

Quel a été ton parcours avant d’intégrer la Junior-Entreprise ?

J’ai intégré Sciences Po Aix directement après le lycée. Dès le début, j’ai voulu faire partie de la vie associative bouillonnante de l’école. Cela m’a permis de partir en voyage humanitaire, de participer à des simulations onusiennes ou encore de devenir coach de l’équipe de volley… De belles expériences associatives, complémentaires de mon engagement pendant deux ans au sein de la J.E. : une première fois au sein du pôle Qualité et une deuxième année en Développement commercial.

Comment es-tu arrivée dans ta J.E. ?

J’ai découvert la Junior-Entreprise de l’école lors de la journée des associations et j’ai tout de suite été séduite par le concept. J’ai d’ailleurs réalisé deux petites missions cette année-là pour gagner un peu d’argent de poche et rajouter une expérience sur mon CV – bien maigre à l’époque ! J’ai ensuite été encouragée par le très dynamique Président de la J.E. à rejoindre l’équipe pour l’année suivante.

Qu’est-ce que tu retiens de ton expérience ?

Ce fut une expérience très enrichissante, tant d’un point de vue personnel que professionnel. La J.E. nous plonge directement dans le monde de l’entreprise, des budgets, des clients, des process, etc. C’est tout un vocabulaire à digérer mais une fois que l’on en maîtrise les codes, la J.E. est une porte ouverte sur le monde du travail.

Qu’est-ce que ça t’a apporté ?

Beaucoup de professionnalisation ! Par exemple, lors de mon premier stage en entreprise en tant qu’assistante Qualité, je connaissais déjà les tableaux Excel et les process de suivi de la qualité, les normes ISO, etc. Cela m’a permis d’être plus efficace et à l’aise lors de mon stage. Ma deuxième année en J.E. en tant que Responsable Développement commercial m’a habituée au contact avec les clients. Maintenant, avoir un rendez-vous client ne me fait plus du tout peur ! Par ailleurs, l’expérience en association permet de rencontrer de nouvelles personnes (en dehors de son cercle d’amis habituel) et de passer de nombreux beaux moments avec eux !

Quel est ton meilleur souvenir ?

Lors de notre audit de passage de marque (NDLR : avant de devenir Junior-Entreprise, une structure doit passer plusieurs marques – Junior-Création puis Pépinière Junior-Entreprise) en 2015, nous avons atterri dans mon appartement avec tous les classeurs pour essayer de terminer l’audit-conseil… le samedi à 20 heures ! Nous avons ensuite bien fêté la fin de cette rude journée avec toute l’équipe et les auditeurs, c’était très sympa. Les Congrès Régionaux d’Automne auxquels j’ai participé étaient également de très bons moments.

Quels ont été tes projets pendant ton mandat ?

En tant que Responsable Qualité, j’ai beaucoup travaillé sur la mise en place d’indicateurs pour améliorer la qualité de la J.E. en interne et en externe. En Développement commercial, j’ai réalisé beaucoup d’études de marché pour des entrepreneurs français ainsi qu’une grosse enquête de satisfaction avec une startup et la SNCF.

As-tu un conseil à donner aux étudiants qui aimeraient rejoindre une J.E. ?

De le faire, absolument ! Il faut de la motivation et ne pas avoir peur d’y consacrer une bonne partie de son temps, mais c’est très enrichissant sur le moment et c’est un investissement pour plus tard.

Comment valorises-tu aujourd’hui ton expérience en J.E. ?

Déjà, sur mon CV bien sûr. Cette expérience a beaucoup compté lors de mon entretien pour intégrer un Master spécialisé à l’ESCP Europe, par exemple. C’est aussi une expérience valorisée par les recruteurs et les RH. 

CONTENU ASSOCIÉ