Le Prix du Meilleur Espoir : une première étape vers l’excellence

Tous les secrets d'IÉSEG Conseil Paris

#dynamisme #excellence #performance #prix

Lors du dernier Congrès National d’Été de Vittel, notre Junior-Entreprise IÉSEG Conseil Paris a remporté le Prix Meilleur Espoir décerné par la CNJE. On pourrait se dire qu’il suffit de rendre un dossier parfaitement designé et de montrer ses talents de tchatcheur devant un jury… Certes, il faut un peu de tout ça mais cela suffit-il vraiment ?

Avec un peu de recul sur cette victoire, je me rends bien compte que si nous n’avions eu que ça, nous ne serions pas montés sur l’estrade pour récupérer ce prix tant convoité.

Que faut-il alors ?

Un mandat : une histoire sur laquelle bâtir

Chacun des 4 mandats de IÉSEG Conseil Paris sait ce qu’il doit à l’équipe sortante. Sur cette base, notre Junior a grandi d’année en année de manière spectaculaire. Je suis intimement convaincu que connaître les raisons des succès des mandats précédents sert de fondations pour le suivant. Encore une bien belle phrase, vous me direz. Et pourtant…

Je l’ai réellement vécu dans mon parcours de Junior-Entrepreneur. Jeune chef de projet ayant participé au premier mandat, j’ai compris à quels points le travail d’édification de la première équipe nous sert encore aujourd’hui.

Chef de projet confirmé lors du deuxième mandat, j’ai pris conscience que ces fondations bâties dans le roc avaient servi pour signer des études à forte plus value ajoutée avec nos premiers Grands-Comptes.

Observateur averti depuis l’étranger et futur président entrant, j’ai vu une équipe qui a réalisé un travail dantesque pour que la J.E soit visible et rayonne dans son écosystème.

Chaque président s’est évertué à capitaliser sur les acquis du mandat précédent en les confrontant à des idées nouvelles.

Voilà ce dont je me suis rappelé en passant devant le Jury du Prix Meilleur Espoir. Nous sommes imprégnés de notre Histoire, sur laquelle nous bâtissons.

Une envie dévorante d’aller encore plus haut

Sans la volonté de se challenger, notre Junior-Entreprise ne serait même pas “Junior-Entreprise” aujourd’hui. Nous remettons constamment en cause nos process, nos outils pour qu’ils soient toujours utilisés de manière optimale par nos membres.

Par exemple, les outils collaboratifs ont révolutionné notre manière de fonctionner en interne et nous permettent d’afficher des performances bien plus importantes qu’auparavant. Anticiper et être en mouvement constant, voilà notre force !

Et ce n’est pas tout. J’ai remarqué que tous les Junior-Entrepreneurs que j’ai rencontrés au sein de notre Junior depuis ses débuts ont tous un point commun : une énergie rare mise au service d’un seul et même projet : construire une Junior à la hauteur des ambitions de notre école.

L’humilité pour progresser

L’ambition est notre moteur pour aller toujours plus haut. Notre humilité en est le catalyseur. Il est certain que notre performance est liée à la diversité de nos membres. Tous ont un parcours différent de par leur âge, leur spécialisation, leur université d’échange et leur parcours associatif. Nous sommes donc tournés vers les étudiants de l’école, vivier qui fait le dynamisme de notre structure.

Chez IÉSEG Conseil Paris, chacun accepte d’apprendre de tous : du président au chef de projet. Nous faisons en sorte de créer de l’émulation autour des projets stratégiques de la Junior. Par exemple, des membres de plusieurs pôles différents ont participé à la création d’un MOOC pour digitaliser nos formations. En plus de créer du lien entre les membres, cela leur permet de sortir de leur quotidien et d’apprendre ensemble !

Si j’ai une chose dans mon parcours de Junior-Entrepreneur que j’ai retenue, ce serait de ne pas avoir peur de faire confiance aux autres et d’apprendre à travailler avec des personnes plus compétentes que soi dans bon nombre de domaines. Et je crois qu’il n’y a qu’en Junior-Entreprise qu’on peut l’assimiler aussi tôt… Tentez l’expérience !

CONTENU ASSOCIÉ