Les Junior-Entrepreneurs, champions de l’insertion professionnelle

Le profil Junior-Entrepreneur est unique et un véritable atout dans la quête d’un premier emploi.

Présentes dans le paysage français depuis plus de 50 ans, les Junior-Entreprises n’en finissent plus de séduire un nombre d’étudiants toujours plus important. Aujourd’hui, on compte près de 200 Junior-Entreprises en France et près de 1 500 partout dans le monde pour un total de 65 000 Junior-Entrepreneurs répartis dans plus de 40 pays. Et si l’expérience humaine et professionnelle qu’elles confèrent est indéniable, elles sont aussi vectrices d’insertion professionnelle comme le souligne le Baromètre de l’insertion professionnelle des Junior-Entreprises 2021.

 

98% des anciens Junior-Entrepreneurs recommandent l’expérience Junior-Entreprise

Si 98% des étudiants ayant vécu l’expérience Junior-Entreprise la recommandent, c’est avant tout pour son côté très professionnalisant. En effet, cette aventure permet aux étudiants de pénétrer le monde professionnel en acquérant au cours de leur aventure J.E. de grandes responsabilités et en découvrant le fonctionnement d’un véritable cabinet de conseil, l’approche client, le management d’équipe et ou encore le développement de nombreux projets.

Pour 79% d’entre eux, l’expérience Junior-Entreprise permet de monter en compétences en parallèle de leurs études et 96% soulignent le rôle de cette expérience associative dans le développement de soft skills. De plus, parmi les différentes expériences professionnelles qu’ils ont vécues, les Junior-Entrepreneurs classent en première position leur expérience J.E., devant les stages, les jobs étudiants ou encore les apprentissages.

“L’expérience J.E. est une véritable ouverture sur le monde de l’entreprise qui donne la possibilité d’en pousser plus facilement les portes pour y rentrer.” explique un ancien Junior-Entrepreneur de 1987. 

 

Une expérience à la fois humaine et professionnelle

« C’est une opportunité unique de tester ses idées, d’expérimenter, de s’exprimer sans avoir peur de se tromper, chose qu’il est difficile de faire lorsqu’on est employé ensuite. C’est aussi une manière de s’engager humainement dans la vie associative de son école et ainsi développer des compétences humaines très importantes pour le savoir-être en entreprise. » confie une alumnus.

Une expérience globale qui permet à chacun de s’épanouir sur différents aspects. Les Junior-Entrepreneurs ont la chance de pouvoir expérimenter de nombreux projets, d’accéder à un niveau de responsabilité unique qui leur confère beaucoup de maturité et d’autonomie rapidement. Des qualités fortement appréciées par les recruteurs. 

L’expérience est également humaine, avec le travail du collectif autour des projets, la prise de décision en équipe et le management.

Cette expérience s’enrichit des rencontres entre Junior-Entrepreneurs de toute la France et de l’étranger lors des différents Congrès régionaux ou nationaux organisés par la Confédération Nationale des Junior-Entreprises en France ou à l’international lors des Congrès internationaux organisés par Junior Enterprises Europe, la confédération européenne, ou Junior Enterprises Global, la confédération mondiale.

Par ailleurs, le soutien de nos partenaires Premium, BNP Paribas, ALTEN, EY, ENGIE, et de notre partenaire Avenir, Saint-Gobain, permet aux étudiants de bénéficier d’un suivi important, de conseils et de formations tout au long de l’année par des professionnels de secteurs très variés. Avec plus de 1 000 heures de formations dispensées chaque année, les Junior-Entrepreneurs ont tous les outils pour monter en compétences rapidement.

 

Un profil reconnu et vecteur d’insertion professionnelle

Le profil Junior-Entrepreneur est unique et un véritable atout dans la quête d’un premier emploi. Ainsi, 84,6% des anciens Junior-Entrepreneurs étaient en activité professionnelle en 2020 contre 71,4% pour l’ensemble des diplômés. En effet, en comparant l’insertion professionnelle des diplômés 2019, l’enquête souligne qu’un ancien Junior-Entrepreneur s’insère plus facilement dans le monde professionnel et à des niveaux de salaires plus élevés que l’ensemble des diplômés.

Le Baromètre de l’insertion professionnelle 2021 démontre que l’expérience J.E. est plébiscitée et valorisée par les diplômés l’ayant vécue : 91% d’entre eux considèrent qu’une telle expérience représente un critère supplémentaire à l’embauche.

Un profil reconnu donc au niveau professionnel mais également par le monde de l’enseignement que Sarah El Hairy, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, définit comme « une expérience qui fait grandir, qui fait devenir qui l’on est. Une génération qui a soif d’action, de coopération, d’invention et qui réinvente le monde de demain. »

Vous pouvez retrouver le Baromètre de l’insertion professionnelle des Junior-Entreprises 2021 ici : http://bit.ly/Baromètre_JE

CONTENU ASSOCIÉ