La mise en place d’une politique à impact social et environnemental positif en Junior par ETIC INSA Technologies

Avoir un impact positif en tant que Junior-Entrepreneur est possible, découvrez comment.

En 1987, la Commission mondiale sur l’environnement et le développement des Nations Unies publie le rapport de Brundtland, définissant les piliers du développement durable. La transformation du système économique international est une véritable nécessité face à l’épuisement des ressources, au réchauffement climatique et aux inégalités grandissantes qui démontrent tous les jours la fragilité de notre société. Acteurs centraux de ce système, les entreprises ont aujourd’hui le pouvoir de se développer durablement et de manière responsable. De plus en plus d’organisations s’engagent ainsi dans la responsabilité sociétale et croient à la croissance durable

En tant que Junior-Entrepreneur.e, nous pouvons nous aussi avoir un impact positif sur notre environnement et intégrer un monde économique viable sur le long-terme et responsable d’un point de vue social et environnemental. Sur les 200 structures du Mouvement des Junior-Entreprises, plus de 25% ont démontré un fort intérêt pour la RSE au cours de la dernière année. Le comité RSE, fruit de cette initiative, a pour objectif d’unifier et d’apporter tous les outils nécessaires au développement de la RSE au sein de chaque Junior. 

Pour ouvrir cette série d’articles sur l’intégration de la RSE en Junior-Entreprise, ETIC INSA Technologies, précurseur de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) dans le Mouvement des Juniors, vous partage son expérience et sa mise en place d’une politique durable. 

Aux origines de la RSE en Junior-Entreprise 

Junior ingénieure lyonnaise, forte de 40 ans d’expérience, ETIC INSA Technologies est une structure très investie et engagée dans le Mouvement, connue pour son expertise en matière de RSE. Pour comprendre les origines de la RSE chez ETIC, il faut d’abord s’intéresser à la fondation INSA, école d’ingénieurs humanistes aux valeurs fortes : responsabilité, engagement et innovation. En 2018, quelques-unes des 130 associations de l’INSA Lyon ont entamé une démarche de responsabilité sociétale.

Intégrée dans cette réflexion, la présidence d’ETIC INSA s’est engagée dans un véritable travail de recherche, d’analyse et de compréhension : de la RSE d’abord, ses enjeux, sa véritable signification, ses concepts, les actions qui peuvent en découler, puis de la Junior et de son écosystème. L’objet social des Junior-Entreprises qu’est la montée en compétences des étudiants répond déjà à des objectifs RSE. L’équipe d’ETIC INSA a pris conscience de la globalité du concept et s’est rendue compte que certaines actions comme la transparence et l’inclusion des membres étaient déjà bien ancrées dans l’ADN ETIC. 

 

Pour formaliser cette politique durable, la présidence est passée par 3 étapes fondamentales : 

1. Le diagnostic de la structure : auditer sa Junior selon les objectifs du développement durable. ETIC a créé sa propre grille adaptée aux organisations Junior-Entreprises et l’a diffusée à l’ensemble du Mouvement.

Aujourd’hui, le Comité RSE met à disposition des Juniors des outils de diagnostic via le pôle Diagnostic et le Notion.

2. L’analyse de matérialité : identifier les enjeux propres de la structure en termes de RSE pour déterminer où les efforts doivent être fournis. Cette étape sert à prioriser les axes de travail.

3. Construction d’une stratégie / plan d’action RSE : la RSE n’est pas un pôle ou un projet mené à part dans une structure. Ses objectifs doivent correspondre en tous points aux objectifs globaux de la structure pour assurer une cohérence.

Chez ETIC INSA, il n’y a pas de responsable ou de chargé.e RSE. Depuis 3 ans, la RSE est pilotée par la présidence et est complètement intégrée dans la stratégie globale. 

 

Les grands projets menés par des Junior pour contribuer à la responsabilité et la durabilité du monde de l’entreprise 

Le travail de recherche, d’analyse et de stratégie a pris plus d’un an avant de formaliser une politique durable, mise en place et pilotée depuis maintenant 2 ans dans la Junior de l’INSA Lyon. La RSE a permis le développement de nouveaux projets et est complètement intégrée à la réflexion menée par ETIC. Parmi eux, la sensibilisation de ses membres, des étudiants de l’école et ses clients, et le développement de leur activité commerciale. Aujourd’hui, l’équipe d’ETIC INSA Technologies exploite une grande partie des objectifs de la RSE et assure un travail de fond sur la relation client, la responsabilité des études et des entreprises et s’engage dans la réalisation d’études pro-bono. Les actions sont diverses et évoluent d’un mandat à l’autre, mais il faut noter qu’en Junior-Entreprise, le champ des possibles est quasiment illimité et que chacun.e peut y trouver son compte

En tant que prestataire de services, les Junior-Entreprises peuvent intégrer la RSE à leur activité commerciale. De plus en plus de structures proposent des études pro-bono à destination d’entreprises de toute taille, à impact social et/ou environnemental dans le but de développer leur activité. D’autres ont choisi de développer une offre de prestations uniquement centrée sur la RSE (diagnostic, bilan d’impact, développement d’une politique durable, mise en place d’indicateurs et d’outils RSE…). 

Au cœur des valeurs d’ETIC INSA Technologies, la RSE est un engagement porté par la plupart des membres. Dans son RFP et son mode de fonctionnement (Management horizontal, projets divers confiés aux membres pour les responsabiliser), ETIC assure la transmission des valeurs RSE et la passation des projets durables d’un mandat à l’autre. Cependant il est possible que l’engagement RSE ne soit pas porteur du même sens pour tout le monde. La RSE peut être l’objet de réticence car elle est parfois mal comprise, mal utilisée ou méconnue. Ce qui est important dans la RSE, ce n’est pas le terme en lui-même mais tous les objectifs et toutes les valeurs et actions qui en découlent. Il est inutile de tenter d’imposer ses valeurs, mais il est important d’expliquer et de démontrer que beaucoup d’initiatives ont un sens et peuvent avoir un impact positif. Chez ETIC, la RSE n’est que la formalisation de toutes les actions positives. 

 

Avant de se lancer dans la RSE en tant que Junior-Entreprise, il faut avant tout partager ses valeurs et s’assurer que cet engagement est porté par toute son équipe. C’est un projet qui requiert du temps, de la réflexion commune et qui peut apporter beaucoup à une structure en apprenant à se connaître et à connaître ses parties prenantes. 

Selon la présidence d’ETIC INSA Technologies, “il faut y croire et ne pas avoir peur de l’engagement ou des personnes réticentes. Il faut prendre le temps et le recul nécessaire pour faire de sa structure, une structure durable à impact positif”.

Un grand merci à toute l’équipe d’ETIC INSA, et plus particulièrement à Emeline DERENNES, Vice-Présidente 2020-2021, qui nous a permis de recueillir toutes ces informations et de les partager au Mouvement des Junior-Entreprises. Rendez-vous sur leur site internet pour plus d’informations.

CONTENU ASSOCIÉ