Que font les Junior-Entreprises pour l’entrepreneuriat et l’innovation ?

L’exemple de Skema Conseil Lille, à l’origine des Tremplins de l’Innovation

#challenge #concours #entreprendre #entrepreneuriat #innovation

Le 24 mai prochain auront lieu les « Clefs pour entreprendre – 24h en mode projet ». Cet événement a pour but de proposer, sur une journée, des ateliers, des moments d’échanges et des challenges afin de donner aux futurs entrepreneurs des clés, des outils et des méthodes pouvant leur permettre de mener à bien leur projet de création d’entreprise. Cette initiative est portée par le MEDEF, mais également par la Confédération Nationale des Junior-Entreprises et les J.E. elles-mêmes. Partout, les Juniors stimulent l’esprit d’entreprendre et le promeuvent.

L’esprit d’entreprendre, moteur des Junior-Entreprises

Les initiatives pour soutenir les entrepreneurs en devenir sont nombreuses au sein du Mouvement : cela va du concours de pitch autour de la fintech organisé par GEM Junior Conseil et Nsigma au Challenge JEntreprends de BSB Junior Consulting, en passant par l’Entrepreneur Starter Challenge d’ESCadrille Toulouse Junior Conseil.

La participation de nos Junior-Entreprises à des événements comme les « Clefs pour entreprendre » n’est donc pas anodine : elle reflète une volonté de développer l’esprit d’entreprendre et de le favoriser.

C’est dans cette logique, par exemple, que Skema Conseil Lille (Junior-Entreprise de SKEMA) a lancé début avril un concours d’entrepreneuriat : les Tremplins de l’Innovation. L’objectif de ce challenge : devenir un accélérateur d’ambitions pour les porteurs de projets d’entrepreneuriat au sein de la région Hauts-de-France. Au-delà de cette volonté, il y a également un enjeu de visibilité pour le Mouvement des Junior-Entreprises et les J.E. elles-mêmes. Il s’agit de faire rayonner la proximité existant avec le monde entrepreneurial, mais aussi de démontrer l’approche unique et professionnelle des J.E. – aux start-ups, entrepreneurs et TPE notamment.

Nos Juniors sont bien conscientes des évolutions et des problématiques relatives au monde de l’entreprise. Ainsi, Skema Conseil Lille a divisé son concours en trois thèmes, et donc trois catégories de prix : la Responsabilité Sociétale des Entreprises, le Digital et l’Éducation. Chacun des vainqueurs de ces catégories remporte une étude de conseil (de type étude de marché) valorisée à 3 000 euros financée par les partenaires de l’évènement : la BNP Paribas, INEAT Group et SKEMA Business School. Ces derniers seront épaulés par le MEDEF, la CCI et la Région Hauts-de-France afin de constituer un jury complémentaire et exigeant.

Les J.E. : un appui et un soutien pour les futurs entrepreneurs

Ce type de concours constitue une véritable opportunité pour les entrepreneurs en devenir : « 42 % des échecs de start-ups sont dus à l’ignorance du réel besoin du marché. Nous souhaitons répondre à un besoin : celui de permettre à des projets de création d’entreprise de voir le jour. Les idées ne manquent pas, ce sont parfois les financements qui font défaut… D’où l’intérêt d’un tel concours pour les entreprises », souligne Corentin VINET, actuel Président de Skema Conseil Lille. Il ajoute : « Notre philosophie est basée sur l’accompagnement et la montée en compétences. Pour ce challenge, nous nous appuyons sur une vision d’entreprise libérée et agile. L’approche est pragmatique : expérimenter, adapter, devenir meilleur de jour en jour. Ce projet s’inscrit dans cette démarche pédagogique qui se veut riche en plus-value intellectuelle : apprendre en osant ».

Le choix des thématiques de la Responsabilité Sociétale des Entreprises, du numérique et de l’éducation

Le concours organisé par Skema Conseil Lille est orienté autour de trois thématiques bien définies : pourquoi ce choix ?

Il y a tout d’abord la RSE : selon Skema Conseil Lille, les enjeux en matière d’environnement, de société et d’économie doivent être considérés comme prioritaires pour toute entreprise souhaitant pérenniser son activité, se développer à long terme et acquérir un avantage compétitif. Contribuer à diffuser la dynamique RSE pour construire un avenir du monde du travail dans lequel il est possible de croire est primordial.

En ce qui concerne le numérique, notre époque vit un véritable tournant et les entreprises doivent s’adapter afin de faire face aux défis d’aujourd’hui et de demain. Le digital représente également une porte ouverte vers de nouvelles opportunités. En effet, de plus en plus de projets se lancent dans ce domaine, véritable terreau pour les entrepreneurs. La volonté est donc ici de mettre en lumière ces innovations qui structurent notre environnement économique.

Enfin, l’éducation est le troisième tremplin de ce concours. En effet, à l’heure où la connaissance se centralise et se partage très rapidement, où la course à l’information fait rage et où nos schémas d’apprentissage sont remis en cause, la question de l’éducation s’impose aussi comme un enjeu stratégique. Les entrepreneurs se positionnent en première ligne dans ce virage éducatif consistant à développer des modes d’enseignements en adéquation avec les besoins des générations actuelles. Pour les J.E., il va donc de soi de mettre en valeur et de concrétiser les projets novateurs en la matière.

Pour en savoir plus sur les Clefs pour entreprendre : http://www.lesclefspourentreprendre.fr/
Pour en savoir plus sur les Tremplins de l’innovation : https://www.lestremplinsdelinnovation.com/

CONTENU ASSOCIÉ