Intégrer la RSE dans son activité commerciale : vision de Junior-Entrepreneur

En France, 30% des entreprises ont déjà mis en place des actions et sont pleinement engagées dans la RSE...

En France, 30% des entreprises ont déjà mis en place des actions et sont pleinement engagées dans la RSE. Contrairement aux idées reçues, toutes n’ont pas une activité économique directement liée à un domaine environnemental ou social. La RSE s’inscrit dans le cœur d’une culture d’entreprise et fait rayonner des valeurs de responsabilité et d’engagement. Mais concrètement, à quoi ressemble une politique RSE ? Elle passe par une gestion de ressources humaines éthique, un dialogue avec toutes ses parties prenantes, une gestion globale responsable et une transparence au sein de l’entreprise, du recrutement au management. On peut notamment retrouver une véritable écoute des besoins des employés, une responsabilisation de tous et des actions collectives comme de la formation ou des engagements à portée sociale et environnementale.

 

Au sein du Mouvement des Junior-Entreprises, l’engagement RSE est de plus en plus important. Fin 2020, plus de 40 structures avaient déjà entamé ou mis en place une réflexion autour de la RSE.

 

Sur l’enquête réalisée par le Comité RSE en octobre 2020, 95% des Junior-Entrepreneurs ont déclaré vouloir approfondir leurs connaissances en matière de RSE.

 

Parmi ces Junior-Entreprises, on compte ETIC INSA Technologies, Dauphine Junior Consulting, Junior ISIT, GAIA Junior et Physique-Chimie Avenir, respectivement Junior-Entreprise de l’INSA Technologies Lyon, de l’Université Paris-Dauphine, de l’ISIT, de l’ESI Business School et de l’ESPCI Paris – PSL. Ces cinq structures ont décidé d’intégrer leur engagement RSE au cœur de leur activité commerciale et de partager leur réflexion avec le mouvement des Junior-Entreprises.

 

Agir à son échelle et avec ses ressources 

En Junior, l’activité commerciale est limitée par les domaines de compétences de l’établissement. Encore récente dans les écoles françaises, elle ne peut donc pas faire l’objet de prestations à part entière pour de nombreuses structures du Mouvement. Cette limite n’a pas découragé ETIC INSA Technologies, Dauphine Junior Consulting, Junior ISIT et Physique-Chimie Avenir qui ont décidé de porter leur engagement différemment. Tout projet mené par une Junior-Entreprise peut avoir un impact social ou environnemental. Un des premiers leviers d’actions est la réalisation d’études pro bono.

 

Une étude pro bono est une prestation réalisée à titre gratuit ou quasi-gratuit dans le but de soutenir et d’accompagner un projet à caractère social ou environnemental.

 

ETIC INSA Technologies et Dauphine Junior Consulting ont décidé de soutenir des entrepreneurs à impact via la réalisation de pro bono. Comment sont sélectionnés les projets ? À l’approche des fêtes de fin d’année, ETIC INSA Technologies a organisé sur les réseaux sociaux un concours de Noël pour permettre à un entrepreneur de se voir offrir une étude pro bono. Ouvert aux commerçants, PME, TPE et start-ups, ce concours avait pour objectif d’accompagner un projet à fort impact social et environnemental à titre gratuit, et a permis aux autres projets de bénéficier des services d’ETIC INSA Technologies, dans un cadre privilégié.

 

Chez Dauphine Junior Consulting, la sélection se fait via les start-ups de l’incubateur de Dauphine. La Junior-Entreprise participe à la sélection des projets incubés et propose une étude pro bono pour son projet favori. Le pro bono est un moyen efficace d’agir en accompagnant des projets porteurs de sens en tant que Junior-Entreprise.

 

Une offre de prestations RSE en Junior, c’est tout de même possible. GAIA Junior exploite les domaines de compétences de son école en matière de RSE. Grâce à la spécialisation de l’ESI Business School autour des problématiques environnementales et sociales, la Junior-Création a pu développer son offre de prestations et propose aujourd’hui en parallèle des études de marketing et de big data, une offre en développement durable. Parmi ses prestations, on compte notamment le calcul d’empreinte carbone et la réalisation de stratégie RSE. Une belle opportunité pour entreprises et Junior-Entreprises de développer la RSE au sein de leur structure, en profitant de l’expertise de GAIA Junior !

 

Dans la même volonté d’engager la RSE au cœur de son activité commerciale et de son offre, Junior ISIT a mené une réflexion collective. Junior-Entreprise de l’ISIT, experte en communication, en interculturel, en langues et en ressources humaines, Junior ISIT a pris conscience du potentiel RSE autour de ces prestations et a décidé de développer une démarche RSE, notamment pour ses prestations en RH.

 

Concrétiser son engagement 

Approfondir son engagement peut se traduire par le développement d’études à visée RSE, comme chez Dauphine Junior Consulting. Cette année, 25% des études réalisées par la Junior ont eu un caractère social ou environnemental. Concrètement, cela signifie que la structure a travaillé sur des projets à impact ou avec des organismes reconnus, tels que des agences environnementales. D’autre part, cet engagement peut se concrétiser par une revue de son processus commercial, à l’image d’ETIC INSA Technologies et de Junior ISIT qui ont mis à cœur de retravailler leurs processus internes pour garantir plus de transparence avec le client et les consultants, et d’essayer de réduire l’empreinte carbone des études. La RSE est vue comme un levier de performance et contribue à la bonne réalisation de l’étude et à l’épanouissement de toutes les parties prenantes.

 

Intégrer la RSE au sein de son activité commerciale peut également passer par un engagement fort. Physique-Chimie Avenir s’est engagée par la signature et la diffusion d’un communiqué à refuser toute demande contraire à l’éthique et aux valeurs RSE de la Junior-Entreprise, et à ne prospecter que des organisations ancrées dans une démarche de développement durable. Une prise de position forte et assumée par l’équipe qui souhaite concrètement agir via la réalisation d’études soigneusement sélectionnées. Aller plus loin et prendre part à un projet à impact sociétal ? C’est l’engagement de Physique-Chimie Avenir qui, à son échelle, a contribué dès le début de la crise sanitaire, à lutter contre l’épidémie. La Junior a collaboré sur l’élaboration d’alternatives aux tests covid, en recrutant des intervenants bénévoles. Une autre manière de faire du pro bono et d’agir pour tous.

 

La RSE peut être un facteur de performance et a toute sa place au sein de l’activité commerciale d’une organisation. Il est important de noter que la non-réalisation d’études dites RSE n’est pas un frein, et que l’engagement peut se concrétiser de différentes manières, à l’image d’ETIC INSA Technologies, Dauphine Junior Consulting, Junior ISIT, GAIA Junior et Physique-Chimie Avenir qui ont fait preuve de créativité pour porter leur engagement RSE au cœur de leur activité commerciale. Jeunes structures ou Junior-Entreprises très développées, toutes ont le pouvoir d’agir et de s’engager pour faire évoluer le monde de l’entreprise.  

 

Un grand merci aux équipes RSE de ces 5 Junior-Entreprises qui nous ont permis de recueillir toutes ces informations et de les partager. Rendez-vous sur leur site internet pour plus d’informations :

www.dauphine-junior-consulting.com/paris/

www.juniorisit.com/

www.gaia-junior.com/

www.pca.je/

www.etic-insa.com/

CONTENU ASSOCIÉ