Bretagne Conseil crée une nouvelle Junior-Entreprise à l'étranger

Les Junior-Entreprises s'internationalisent

#cjem #étranger #international #maroc

Du 29 septembre au 3 octobre dernier, l’équipe de Bretagne Conseil s’est rendue au Maroc pour lancer le projet de création d’une toute nouvelle Junior-Entreprise à Rabat Business School. Junior-Entreprise de Rennes School of Business, école de commerce à dimension internationale, Bretagne Conseil a bénéficié d’un cadre favorable au développement de ce projet. Les liens avec le campus de Rabat ont permis de poser les bases d’une collaboration internationale et d’assurer un transfert de compétences optimal.

L’objectif de ce déplacement au Maroc était de rencontrer l’équipe de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises Marocaines (CJEM) lors du Congrès National à Casablanca le 30 septembre 2017 ainsi que la direction de Rabat Business School le lundi 2 octobre 2017.

À cette occasion, Bretagne Conseil a officialisé son partenariat avec la Confédération des Junior-Entreprises Marocaines, qui vise à définir les détails de ce projet de création. L’équipe de Bretagne Conseil a également pu rencontrer l’ensemble des Junior-Entreprises Marocaines lors de ce Congrès. Cette rencontre fut riche et source de nombreux enseignements à travers la confrontation des points vues et des idées des Junior-Entrepreneurs marocains et français. Ces collaborations multiculturelles sont une réelle aubaine pour le mouvement des Junior-Entreprises à l’échelle internationale puisqu’elles permettent de favoriser l’apprentissage, la croissance et le développement du mouvement à travers le monde.

Ce Congrès fut également l’occasion de rencontrer Higor Kirchermair du Global Council (entité regroupant plusieurs Confédérations de Junior-Entreprises et ayant pour but de promouvoir et de représenter le concept J.E. dans le monde), avec qui il fut intéressant d’échanger sur les grandes dynamiques du mouvement à l’échelle mondiale. Il est aujourd’hui essentiel de s’ouvrir sur le monde afin de comprendre les dynamiques entrepreneuriales à l’œuvre dans les différents pays. Ce développement à l’international est une opportunité pour toute Junior-Entreprise, notamment au travers d’une remise en question quant à sa propre structure et d’une ouverture vers de nouveaux marchés.

En effet, dans un premier temps, il est vrai que l’ouverture à l’international permet de se poser les bonnes questions quant à sa propre structure. L’objectif est de se confronter aux habitudes des Junior-Entrepreneurs étrangers afin d’échanger ses « best practices » et d’instaurer une relation d’entraide mutuelle. En toile de fond, il s’agit de participer activement au développement de ce mouvement sur l’ensemble de la planète. Dans un second temps, l’ouverture à l’international permet de cibler de nouveaux marchés de croissance. Se ré-inventer en Junior-Entreprise pour progresser et avancer peut aujourd’hui passer par ce développement sur de nouveaux marchés. L’objectif pour Bretagne Conseil est donc désormais de mener des études internationales en partenariat avec la nouvelle Junior-Entreprise de Rabat Business School. À plus long-terme, l’objectif est de créer une passerelle entre le Maroc et la France et plus largement entre l’Afrique et l’Europe en termes de développement économique. Les différents acteurs économiques à travers le monde ont aujourd’hui besoin de cette alternative aux cabinets de conseil que représentent les Junior-Entreprises. Les jeunes générations en Junior-Entreprise sont des acteurs du développement.

Cette expérience fut riche d’un point de vue humain mais aussi professionnel et Bretagne Conseil fait désormais de ce partenariat international l’un de ses principaux axes stratégiques.

À ce titre, toute l’équipe de la Junior-Entreprise tient à remercier la Confédération Nationale des Junior-Entreprises pour son soutien, la Confédération des Junior-Entreprises Marocaines pour l’accompagnement dans ce projet, Rabat Business School pour avoir répondu favorablement à cette initiative et bien évidemment Rennes School of Business pour son appui dans le développement de la structure au quotidien, notamment dans ce projet.

 

CONTENU ASSOCIÉ