« ALTEN forme les futurs talents de l’ingénierie »

Retour aux actualités

Par Stéphane DAHANDirecteur du Recrutement et des Carrières Ingénieurs Alten

« ALTEN forme les futurs talents de l’ingénierie »

Etre la « Maison de l’Ingénieur », c’est l’ambition d’ALTEN, société d’ingénierie et de conseil en technologie, leader mondial dans son domaine. Partenaire historique de la CNJE, ALTEN recrute, accompagne et forme des talents de l’ingénierie dans plus de 20 pays. Expertise, intraprenariat et valorisation de la performance, zoom sur l’ADN du Groupe avec Stéphane Dahan, Directeur du Recrutement et des Carrières Ingénieurs.

Qu’est-ce qu’Alten a à offrir aux jeunes diplômés ? 

Alten recrute 3000 personnes, dont 2700 ingénieurs, toutes expériences, secteurs et villes confondus. Cela fait de nous un acteur fondamental de l’insertion professionnelle des jeunes cadres en France. 50% des ingénieurs qui nous rejoignent chaque année sont des jeunes fraîchement diplômés. Nous les accompagnons, les formons et leur offrons la possibilité de manager une équipe au bout de 5 ans ou d’intégrer nos filières d’expertise. Notre mode de management et notre académie de formation nous permettent de faire monter rapidement en compétences les jeunes et de les munir des outils et compétences nécessaires pour répondre aux besoins du marché.

En quoi est-ce intéressant pour un jeune diplômé d’intégrer une société d’ingénierie ?

Bien souvent les ingénieurs sont issus d’écoles dites généralistes et n’ont pas forcément d’idées précises de ce qu’ils souhaitent faire. Les 5 premières années post diplôme servent à se construire un parcours et acquérir de l’expérience. Travailler dans une société d’ingénierie permet de travailler dans différents secteurs et d’exercer plusieurs métiers. Nos consultants peuvent par exemple démarrer sur un métier électronique dans l’Aéronautique et au bout d’un an bifurquer vers l’Automobile. Ils peuvent démarrer sur du logiciel applicatif pour ensuite évoluer sur du développement de logiciel embarqué. Ils peuvent tout aussi bien démarrer sur de la technique et se découvrir un intérêt pour le management. Les changements de projets et d’environnements techniques font que les consultants côtoient différentes cultures d’entreprises, deviennent autonomes plus vite et acquièrent rapidement une maturité professionnelle.

Pourquoi dit-on qu’Alten est la maison de l’ingénieur ?

ALTEN a été créé par un ingénieur. Simon Azoulay, notre PDG, croit en ce métier et est convaincu qu’un ingénieur peut facilement s’adapter à d’autres postes. C’est le cas chez nous. Nos consultants travaillent chez nos clients sur des projets à très forte valeur ajoutée et nous avons également des ingénieurs qui occupent des postes en finance, en RH, en management commercial… Avoir un background ingénieur permet aux business managers d’échanger avec les clients sur des problématiques techniques et de manager plus facilement les équipes car nous parlons le même langage. Bien souvent, on choisit ce métier par vocation : créer, innover, faire évoluer … S’éloigner de l’ingénierie quand on a baigné dedans peut être frustrant. J’ai moi-même rejoint les fonctions support mais je reste en contact quotidiennement avec cet univers puisque je suis entouré d’ingénieurs. Pour nous, être la maison de l’ingénieur cela signifie que vous êtes les bienvenus, que vous serez valorisés et que nous avons de réels chemins de carrière à vous proposer. Cependant cela ne veut pas dire que 100% de nos collaborateurs sont des ingénieurs, Il est fondamental de pouvoir nous entourer de personnes issues d’autres formations, écoles de commerce et universités, nous en recrutons plus de 300 par an pour nos besoins en business management et fonctions support.

Vous accompagnez la CNJE depuis cinq ans et travaillez main dans la main avec des Junior-Entreprises, pourquoi avoir fait le choix de développer ces partenariats ?

Il y a cinq nous avons travaillé sur une étude menée par une Junior-Entreprise et j’ai été impressionné par leur travail et leur professionnalisme. Lorsque la CNJE a souhaité nous rencontrer, je n’ai pas hésité et j’ai eu un excellent feeling avec eux. Ils m’ont expliqué ce qu’ils attendaient d’un partenaire et c’est justement tout ce qu’Alten pouvait offrir aux jeunes, c’est-à-dire de la formation, de l’accompagnement et des stages d’entreprise avec de vraies missions et de vraies montées en compétences. Ce partenariat nous a permis de nous rapprocher des écoles d’ingénieurs et également des écoles de commerce et des universités. Ce qui intéressant, c’est que le fonctionnement d’une Junior-Entreprise est assez similaire au fonctionnement d’une société d’ingénierie. On y retrouve les mêmes fonctions et la même mission : proposer des services à forte valeur ajoutée. Nous avons souhaité les accompagner et valoriser cet esprit d’entreprendre.